Présentation — 2

L’urgence de prendre soin des humains et de la Terre

Une évidence s’impose.

Pour permettre que demain, les humains puissent vivre dignement sur une Terre sauvegardée, il nous faut maintenant mettre en œuvre une mutation globale fondée sur trois impératifs déterminants :

  1. Prendre soin des humains, en répondant ensemble aux besoins fondamentaux de toutes et tous, sans exploitation, ni profit de quiconque à l’égard des autres,
  2. Prendre soin de la Terre, et restaurer, autant que nous le pourrons, les écosystèmes dont nous faisons partie et qui nous font vivre,
  3. Construire une démocratie vivante, donnant à tous les êtres humains les moyens de décider de leur devenir commun, là où ils vivent jusqu’au niveau international.

Un projet commun écosocialiste

A la croisée de différentes réflexions alternatives, il nous semble que l’association du projet écosocialiste avec des perspectives de mutation concrètes émergentes dans différents milieux, pourrait ouvrir la voie au changement de système nécessaire.

Ces perspectives concrètes que nous souhaitons associer au projet écosocialiste et soumettre au travail d’élaboration collective sont notamment :

  1. la mise en œuvre d’une « sécurité sociale et écologique universelle », espace de solidarité et de mutualisation à sanctuariser pour répondre aux besoins fondamentaux de toutes et tous hors du système marchand capitaliste,
  2. l’appropriation citoyenne de la création monétaire, sans dette ni intérêt, comme bien commun géré démocratiquement au service de la mutation écologique et sociale nécessaire,
  3. la refondation du modèle démocratique sur le principe de subsidiarité ascendante incluant des pratiques de décisions collectives innovantes,
  4. la refondation de la constitution et de la loi autour de l’urgence de prendre soin des humains et de la Terre,
  5. l’organisation d’un rapport de force citoyen capable de destituer la toute-puissance des lobbies financiers et industriels en s’appuyant prioritairement sur les stratégies d’action et de lutte non-violente.

L’objet de ce livret est de préciser ces perspectives en vue d’esquisser les bases de ce qui pourrait devenir un projet écosocialiste, véritable « commun politique » à porter et concrétiser collectivement, sans appropriation par aucun groupe, parti, syndicat ou mouvement en particulier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.