Ce que nous proposons

Conscients des processus d’effondrement écologiques, sociaux et démocratiques qui s’accélèrent, nous voulons écrire une autre histoire que celle qui nous est tracée…!

OBJECTIFS

Face à l’ampleur des destructurations dont nous sommes témoins, il nous semble indispensable de définir collectivement un projet de mutation à la hauteur des défis, projet qui nous soit commun au-delà de nos diversités. Pour être en mesure de parler au plus grand nombre, il nous semble important que ce projet montre concrètement comment nous pourrions répondre à nos besoins essentiels, du local à l’international, en rompant avec la logique du profit qui nous mène au chaos. C’est une des conditions fortes pour pouvoir rassembler les énergies et les envies collectives permettant de mettre en œuvre les changements radicaux nécessaires.

La proposition concrète que nous proposons de nourrir et développer ensemble est d’associer :

1/ la reconquête de la Sécurité Sociale de 1946, en l’étendant à l’ensemble des activités essentielles au bien vivre individuel et collectif, avec l’objectif de prendre soin des humains et de la Terre,

2/ l’appropriation citoyenne de la création monétaire à grande échelle, comme bien commun géré collectivement, pour pouvoir financer cette « sécurité sociale et écologique intégrale » et mettre en œuvre la mutation globale nécessaire,

3/ la mise en œuvre d’une stratégie cohérente avec nos objectifs démocratiques, s’appuyant sur le développement des méthodes d’action radicalement non-violentes, tout en évitant les opposition de principe avec les personnes et groupes ne souhaitant pas se limiter dans leurs modes d’action…

CONCRÉTISATION

Au-delà des échanges permis par ce site, nous souhaitons aller confronter ces propositions à la réflexion de toutes celles et ceux qui travaillent sur ces différents sujets, de faire des liens entre elles et eux s’ils n’existent déjà, et de voir comment cela pourrait donner naissance à un projet collectif stimulant autant qu’urgent et nécessaire.

Le « nous » utilisé ici est un « nous » qui a besoin de se construire, de s’élargir, de se tisser et de se diversifier. Il est déjà le fruit de différentes rencontres et différents échanges qu’il s’agit de multiplier.

Dans la première phase où nous nous trouvons, le blog sera animé par Vincent Bony, rédacteur du livret soumis à vos contributions, réactions, critiques et propositions. C’est lui qui alimentera les échanges dans la partie « Questions en débat » à partir de vos commentaires et contributions.

Il s’agira ensuite de constituer un « Comité de pilotage » avec les personnes qui voudront soutenir et développer collectivement l’initiative engagée.

Méthode et objectifs

Le livret téléchargeable ici, propose des perspectives concrètes qui pourraient permettre de relever ensemble les grands défis de notre temps.

Il est accessible en cliquant sur l’image ci-contre, ou sur l’onglet « Contributions Livret » du menu, avec possibilité d’ajouter des commentaires, chapitre par chapitre, afin que celles et ceux qui souhaitent participer à son évolution et son amélioration puissent le faire.

Les questions de débat qui apparaîtront dans les échanges seront soumises à la discussion via l’onglet « Questions en débat ».

Un des objectifs de ce travail collectif, nourri par les interactions à développer entre différentes personnes concernées par les perspectives concrètes envisagées, pourrait être d’aboutir à l’élaboration d’une fiction réaliste et anticipatrice permettant une appropriation collective large du projet.
Cette fiction vivante pourrait être réalisée sous forme de roman, bande dessinée, vidéo ou film. Sa réalisation serait l’occasion de croiser les créativités et les expertises de l’ensemble des personnes partie-prenantes pour se projeter ensemble dans un futur possible, avec ses grandeurs, ses complexités, ses incertitudes et ses perspectives heureuses…

Références

trop tard pour être pessimistes
Daniel TANURO

L’ampleur des réductions des émissions de CO2 à réaliser d’ici 2030 ne s’accommode pas d’une continuation de la croissance du PIB. Il n’y a pas moyen d’équilibrer l’équation climatique si on ne produit pas radicalement moins, si on ne transporte pas radicalement moins et pour que ça se fasse dans la justice sociale, il est indispensable de partager davantage les richesses et le travail.
Il faut changer ce système productiviste et consumériste qu’est le capitalisme. Il faut changer le centre de gravité de l’activité économique vers le soin à apporter aux personnes et aux écosystèmes.

sécurité sociale de l’alimentation

En 1945, dans une économie pourtant exsangue, des hommes et des femmes engagés pour des «jours heureux» ont pensé un monde où toutes et tous pourraient se soigner sans distinction de classe. Ils ont bâti et défendu la sécurité sociale. À la place des logiques de charité discrétionnaire, ils ont créé du droit, au sein d’un système universel. Quelques décennies plus tard, revendiquons le même engagement pour l’alimentation : que le droit soit le socle de toutes les politiques alimentaires et agricoles à venir.

Création monétaire ou dettes publiques
Gaël GIRAUD

Au vu des investissements publics qu’il faudrait faire pour sortir de la crise économique due au Covid et ceux qu’il faudrait faire pour la reconstruction écologique (100 milliards d’euros par an en France et 1115 milliards au niveau au niveau européen selon la cour des comptes européenne), il faut annuler les dettes publiques !
Elles s’élèvent à 2200 milliards d’euros au bilan de la BCE (420 milliards pour la France).
En tant que banque centrale la BCE peut le faire.
Personnes ne serait lésé.
Encore faudrait-il mettre la BCE sous contrôle et directive démocratique, via le Parlement Européen.
Cet argent n’est dû à personne : c’est une dette que nous nous devons à nous-mêmes…

DÉSOBEISSANT.ES

L’émergence d’une génération pragmatique, ouverte et combative pour le climat. 
Fonctionnant en réseau, les militant.es de La Base d‘Alternatiba à Paris n’hésitent pas à traverser la Manche pour prendre des leçons de non-violence chez les cousin.es britanniques ou à se rapprocher des « gilets jaunes » pour rassembler les luttes sociales et écologiques.
Ponctué de moments forts, comme le blocage de La Défense, ce récit limpide, parcouru par un sentiment d’urgence, fait vivre de l’intérieur un an et demi d’une mobilisation sans précédent, combat qui vaudra à ses « meneurs », arrestations, gazages et poursuites juridiques.

Contact et participation

Vous souhaitez :
– être informé.e des avancées du projet
– apporter votre expertise sur l’un des sujets concernés
– établir des liens entre cette initiative et le travail effectué au sein de votre groupe ou
organisation
– participer au projet, à son pilotage ou son évolution…

Merci de nous le faire savoir en vous inscrivant sur le formulaire >>> accessible ici

Vous pouvez aussi nous contacter par mail

.
.

.

.

ou nous envoyer un message ici